C’est l’été, c’est les vacances : ce qu’il faut savoir pour voyager (ou pas) avec son compagnon !

Un article de La Semaine Vétérinaire (du 21 juin 2013, n° 1545) fait le point sur les réglementations et sur les conseils à suivre pour que nos chiens, chat, furets et autres NAC passent un bon été. Ce petit résumé invite plus à la réflexion qu’il ne se veut exhaustif : nous sommes à votre disposition pour vous renseigner plus précisément.

Voyager avec son animal 

Les formalités

Lorsque l’on reste en France métropolitaine, aucune vaccination n’est exigée … sauf la rage pour les chiens des catégories 1 et 2. Cependant, certains établissements réclament une protection vaccinale contre diverses maladies (camping, centres de vacances, refuges, chenils et pensions) : rage, toux de chenil, parvovirose…
Mieux vaut donc faire le point avant de partir.

Sortir du territoire tout en restant dans les pays européens demande la détention d’un passeport (et nécessite donc une identification par puce électronique) et la vaccination contre la rage. Certains pays demandent une vermifugation et un traitement contre les tiques certifiés par un vétérinaire.
Demandez nous conseil.

Enfin sortir de l’Europe avec son animal nécessite bien souvent de le vacciner contre la rage et de faire une prise de sang pour vérifier l’efficacité de cette vaccination : attention, il vaut mieux s’y prendre quelques mois à l’avance. Tous les pays ne sont pas soumis aux mêmes risques il vaut donc mieux se renseigner avant de partir.
Vous pouvez nous questionner avant d’appeler l’ambassade du pays destinataire.

Dans les transports

Si vous voyagez avec votre animal en voiture, surtout ne le laissez pas libre dans le véhicule : c’est très dangereux.

Dans les transports en commun (bus, métro, train, taxis), les conditions sont très variables mais la règle c’est que les petits animaux sont le plus souvent tolérés à conditions d’être enfermés dans des sacs ou des petites cages. Les plus gros animaux  payent leur place (par exemple la moitié du prix d’un billet 2ème classe à la SNCF) et doivent se faire discrets… En avion et en bateau, il vaut mieux se renseigner auprès de la compagnie.

Santé et bien-être

Pour les animaux qui n’aiment pas les transports (anxiété, mal des transports), il existe des moyens pour répondre à la plupart des problèmes. Tous ne sont pas efficaces de la même manière sur tous les individus : il faut donc analyser les cas individuellement : demandez nous conseil.

En principe, l’été rime avec fortes températures : attention au coup de chaleur ! Même en voiture, en roulant toutes fenêtres ouvertes ! Certaines régions de France ou d’Europe peuvent abriter des parasites ou des insectes que nous n’avons pas dans notre région (certaines tiques ou certains moustiques) qui peuvent présenter des risques inhabituels pour nos animaux. Par exemple, les départements du sud-est sont touchés par la leishmaniose (très rare en Loire-Atlantique), maladie parasitaire grave transmise par un moustique. Il y a des moyens antiparasitaires efficaces : demandez nous conseil !  

Et si le mieux pour eux, c’était de rester en garde ?

Voyager peut être pénible voire dangereux pour votre compagnon : pourquoi ne pas le faire garder ? Nous pouvons vous donner des adresses de pensions de qualité. Il y a en outre maintenant des réseaux de garde d’animaux soit à domicile, soit chez des particuliers. Questionnez-nous !

Allez, bonnes vacances et même si vous ne partez pas et que vous restez dans notre belle région, prenez un minimum de précautions pour que votre compagnon passe un très bon été sans problème !